Policier, science fiction

"Les Furtifs", d'Alain Damasio, eds La Volte, 25€ - Avril 2019

Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes. Les Furtifs vous plonge dans un futur proche et fluide où le technococon a affiné ses prises sur nos existences. Vous êtes tout à fait libres et parfaitement tracés, soumis au régime d’auto-aliénation consentant propre au raffinement du capitalisme cognitif.

"La Machine", d'Emanuel Dadoun, eds La Manufacture de livres, 12.90€ - Mai 2019

Là, dans cette pièce, il doit construire la machine. Pour qui ? Ce n’est pas très clair. Mais il doit construire vite s’il veut que sa famille s’en sorte saine et sauve, ils ont été très précis sur ce point. Pourtant, tout cela semble un peu irréel. Cette salle où il est enfermé. Ce projet délirant. Cette menace confuse. Et comment s’est-il retrouvé là ? Il en viendrait presque à douter de ce qu’il voit, de ce qu’il ressent et de ce qu’il croit savoir. Mais si tout cela n’est qu’hallucination, alors que se passe-t-il vraiment ?

"Le Diable et Sherlock Holmes", de David Grann, eds du Sous-sol, 23€ - Mars 2019

Contrairement aux histoires imaginées par Arthur Conan Doyle, les douze enquêtes racontées par David Grann sont bien réelles. Que l’auteur se penche sur l’infiltration d’un gang de détenus dans le système carcéral américain ou la traque de l’un des grands imposteurs du XXe siècle, affabulateur caméléon aux multiples identités, qu’il retrace la folle cavale d’un vieux braqueur de banque, le démantèlement d’un empire mafieux dans une cité de l’Ohio surnommé « Crimetown », ou encore la disparition dans des circonstances mystérieuses d’un fanatique de Sherlock Holmes, ce recueil rassemble les meilleures enquêtes criminelles de David Grann.

"Mamie Luger", de Benoît Philippon, eds Les Arènes, 16€ - Mai 2018

Six heures du matin, Berthe, cent deux ans, canarde l’escouade de flics qui a pris d’assaut sa chaumière auvergnate. Huit heures, l’inspecteur Ventura entame la garde à vue la plus ahurissante de sa carrière. La grand-mère au Luger passe aux aveux et le récit de sa vie est un feu d’artifice. Il y est question de meurtriers en cavale, de veuve noire et de nazi enterré dans sa cave. Alors aveux, confession ou règlement de comptes ? Ventura ne sait pas à quel jeu de dupes joue la vieille édentée mais il sent qu’il va falloir creuser. Et pas qu’un peu.

"Pression fatale", de Rita Falk, eds Mirobole, 19.50€ - Avril 2019

Une enquête du commissaire Eberhofer

Dans le paisible village de Niederkaltenkirchen, le dîner est servi. Là, dans le lit du juge Moratschek, en plein sur ses draps tout blancs, une tête de cochon sanglante, façon Parrain bavarois. Sinistre. Juste après qu’on a signalé l’évasion d’un dangereux prisonnier, à côté de qui les exploits d’Hannibal Lecter ne sont rien. Pour ce psychopathe en cavale, l’heure de la vengeance contre le magistrat qui l’a mis à l’ombre a sonné.
De quoi plonger le commissaire Franz Eberhofer dans une véritable détresse existentielle.

"Mort contre la montre", de Jorge Zepeda Patterson, eds Actes Sud, 22.80€ - Juin 2019
 
Pour gagner une étape du Tour de France, certains cyclistes sont prêts à se lancer dans des descentes suicides à plus de quatre-vingt-dix kilomètres-heure, mais d’autres n’hésitent pas… à tuer. Cette année-là, sur la Grande Boucle, les acci-dents à répétition prennent des allures de sabotage. Pour débusquer le ou les coupables, la police demande à Marc Moreau, un jeune coureur franco-colombien, de mener l’en-quête de l’intérieur.
Une enquête palpitante pour une plongée inédite dans les coulisses du circuit professionnel : les financements, les stra-tégies, la toute-puissance des directeurs sportifs, les relations troubles entre leaders et porteurs d’eau, les sacrifices des forçats de la route. L’esprit asservi, le corps toujours à la limite de la rupture, et le Tour comme si on y était : au sommet du suspense…
"De bonnes raisons de mourir", de Morgan Audic, eds Albin Michel, 21.90€ - Mai 2019

Un cadavre atrocement mutilé suspendu à la façade d’un bâtiment. Une ancienne ville soviétique envoûtante et terrifiante. Deux enquêteurs, aux motivations divergentes, face à un tueur fou qui signe ses crimes d’une hirondelle empaillée. Et l’ombre d’un double meurtre perpétré en 1986, la nuit où la centrale de Tchernobyl a explosé…Morgan Audic signe un thriller époustouflant dans une Ukraine disloquée où se mêlent conflits armés, effondrement économique et revendications écologiques.

"La cage dorée", de Camilla Läckberg, eds Actes Sud, 22.80€ - Avril 2019
 
Un mari parfait, une fille adorable et un appartement de luxe dans l’un des quartiers les plus chics de Stockholm, Faye semble tout avoir. Mais de sombres souvenirs de son enfance à Fjällbacka la hantent et elle se sent chaque jour un peu plus prisonnière d’une cage dorée. La femme forte et ambitieuse qu’elle était autrefois a tout abandonné pour Jack. Lorsqu’il la trahit, son univers s’effondre. Du jour au lendemain, elle se retrouve sans rien. D’abord complètement anéantie, elle décide de rendre coup pour coup et se met à échafauder une vengeance impitoyable.
Retraçant le destin poignant d’une femme trompée et exploitée qui prend sa vie en main, La Cage dorée est un cocktail palpitant de trahison, de rédemption et de vengeance.
"En attendant le jour", de Mickael Connelly, eds Calmann Levy, 21.90€ - Mars 2019

Reléguée au quart de nuit du commissariat d’Hollywood, l’inspectrice Renée Ballard se lance dans des enquêtes qu’elle n’a pas le droit de mener à leur terme. Le règlement l’oblige en effet à les confier aux inspecteurs de jour dès la fin de son service. Mais, une nuit, elle tombe sur deux affaires qu’elle refuse d’abandonner: le tabassage d’un prostitué laissé pour mort dans un parking, et le meurtre d’une jeune femme lors d’une fusillade dans un night-club. En violation de toutes les règles et contre les désirs mêmes de son coéquipier, elle décide de travailler les deux dossiers de jour tout en honorant ses quarts de nuit. L’épuisement la gagne, ses démons la rattrapent et la hiérarchie s’acharne, mais Renée Ballard n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

"Esaü", de Philip Kerr, eds du Mont-Blanc, 22.50€ - Juillet 2019

Les dieux n’ont pas apprécié que Jack Furness, alpiniste de renom, cherche à gravir le Machapuchare, une montagne sacrée dans le Sanctuaire des Annapurnas. Une avalanche engloutit son expédition, le laissant seul survivant. Mais lors de cette ascension interdite, il découvre le crâne d’un hominidé qu’il offre à sa petite amie épisodique, le Dr Stella Swift, paléoanthropologue à Berkeley. Le résultat des analyses est surprenant : le fossile semble bien moins ancien que supposé au premier abord. Stella et Jack décident de partir au Népal pour tenter d’éclaircir le mystère…

"Surface", d'Olivier Norek, eds Michel Lafon, 19.95€ - Avril 2019

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture. Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier… Comment se reconstruire dans de telles conditions ? Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier…

"La vie en rose", de Marin Ledun, eds Gallimard, 20€ - Mai 2019

Ses parents partis parcourir la Polynésie, Rose – qui s’est installée avec le lieutenant Personne – se retrouve seule pour s’occuper de ses frères et sœurs.
Coup sur coup, elle est confrontée au cambriolage de Popul’Hair – le salon de coiffure où elle fait la lecture –, à la découverte inopinée de sa grossesse et au meurtre de l’ex-petit ami de sa sœur. Bientôt, c’est le meilleur ami de Camille que Rose découvre poignardé.
Pendant ce temps, l’assassin continue de s’en prendre aux jeunes gens du lycée où Camille est scolarisée. Un matin, alors qu’elle est censée préparer chez une amie une marche de soutien à la dernière victime, Camille disparaît.

Fermer le menu